Vendredi 28 Juillet 2017

Comment Éviter la ‘’Compaorisation’’ du Pouvoir de Roch Marc Christian Kaboré?

18 Juin, 2017

Le Congrès pour la Démocratie et le Progrès (CDP) est mort; Vive le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP)!!! Crient les mauvaises langues. Mais ont-elles tort? Derrière le rideau du MPP, se trouvent Rock, Simon et Salifou affectueusement appelés RSS par les Burkinabè sur les réseaux sociaux. Ils font partie des architectes du système Compaoré. Ils auraient dîné avec le diable mais avec de longues fourchettes, dixit Salifou Diallo. Ils ont aussi accompagné le peuple burkinabè dans l’insurrection populaire d’octobre 2014 et dans sa résistance à la tentative de coup d’État du Gal. Diendéré en septembre 2015. Depuis Novembre 2015, le peuple burkinabè leur a confié son destin et ils sont (revenus) aux affaires… par la voie des urnes. Au regard de leur parcours politique, comment arriveront-ils à convaincre le peuple que leur gestion du pays sera bien différente de celle du régime Compaoré qu’ils ont (aidé à) façonner? Vu sous un autre angle, comment le Président Roch Marc Christian Kaboré (RMCK) évitera-t-il la ‘’Compaorisation’’ de son pouvoir pour mieux servir le peuple? Telle est la question!

Gouverner par le Silence: une Leçon à Tirer pour Roch Marc Christian Kabore

02 Juin, 2016

On continuera à se demander comment Blaise Compaoré a-t-il manœuvré pour rester à la tête du Burkina Faso durant 27 ans? Au lendemain du 15 octobre 1987, beaucoup de Burkinabè avaient parié que son pouvoir ne ferait pas long feu. Depuis lors, Blaise Compaoré et son régime ont survécu crise après crise pour finir par prendre en otage tout un peuple pendant près de trois décennies. Pour parvenir à cette fin, le silence a été parmi tant d’autres, un outil de gouvernance entre les mains de l’ancien locataire de Kosyam.

Président Kaboré en France: Rechercher la Considération et la Confiance d’un Partenaire à Tout Prix

07 Avril, 2016

Le peuple burkinabè a été choqué et indigné par l’accueil que la France a réservé au Président Roch Marc Christian Kaboré lors de sa visite officielle du 5 au 7 avril 2016. Pas de tapis rouge à l’aéroport ou à l’Élysée, aucun membre du gouvernement français pour accueillir le Président Kaboré. Pire, c’est l’ambassadeur de France en poste au Burkina Faso qui a accueilli le président burkinabè à sa descente d’avion. Quel sens peut-on donner à ce coup de nez de la France au Burkina Faso, représenté par son président Kaboré?  Faut-il se limiter seulement au caractère sensationnel et émotionnel de cet événement ou faut-il examiner avec froideur et réalisme la réalité des relations franco-burkinabè?  C’est à ces questions que tentera de répondre cette réflexion.

Réflexion sur les Institutions Post-transition au Burkina Faso

03 Juin, 2015

Au cours de son premier voyage en Afrique en Juillet 2009, Barack Obama avait déclaré que "l'Afrique n'a pas besoin d'hommes forts, mais d’institutions fortes." En réponse, Blaise Compaoré avait aussi déclaré en août 2014 lors du dernier sommet américano-africain à Washington qu’ «il n’y a pas d’institutions fortes, s’il n’y a pas d’hommes forts pour poser les jalons de ces institutions, dans la durée." Beaucoup d’encre et de salive ont coulé pour expliquer qui des deux présidents avait tort ou raison. A la faveur du soulèvement populaire qui a eu lieu au Burkina Faso, il parait approprié de revenir sur ce débat en visant deux objectifs. Le premier sera de tirer les grands enseignements sur la nature des institutions sous l’ère Compaoré. C’est pour cette raison que la première partie de cet article explorera l’univers des institutions du régime de Blaise Comapore. Le second objectif consistera à se projeter dans le futur et y dessiner le futur de nos institutions pour qu’elles soient plus fortes. Ainsi, la deuxième partie de l’article se focalisera t-il sur des propositions concrètes pour accompagner l’édification de nos institutions post-transition.

En Dehors de Blaise Compaoré, Qui Peut Diriger le Burkina Faso?

18 Juillet, 2014

On raconte qu’au moment de l’abolition de l’esclavage, certains esclaves devenus libres, ne savaient plus comment disposer de leur liberté loin de leurs maîtres. Après tant d’années de servitude, pendant lesquelles ces esclaves ne pensaient et n’agissaient qu’en fonction des désirs et ordres de leurs maîtres, ils en sont arrivés à redouter leur propre liberté. Aujourd’hui, au Burkina Faso, sous le «règne » de Blaise Compaoré, beaucoup ont fini par développer cette mentalité de l’esclave qui a peur de ce qu’il va devenir sans son maître. Ainsi, certains Burkinabè se laissent tourmenter par cette question : Qui est capable de remplacer Blaise Compaoré ?

Quel Scénario pour Tourner la Page du Régime Compaoré au Burkina Faso?

29 Janvier, 2014

A la fin de son présent mandat en novembre 2015, Blaise Compaoré aura passé 28 ans comme Président du Faso. Règne trop long ou pas assez, c’est selon. Toutes ces longues années de présence à la tête de l’État ne semblent pas avoir permis au Chef de l’Etat “de boucler la mise en œuvre de ses chantiers” puisqu’il y a de fortes spéculations sur son intention de modifier encore la constitution pour briguer de nouveau la magistrature suprême en fin 2015. Le souffle du pays ainsi que le devenir des Burkinabè sont arrimés à la survie politique d’un seul homme. Dans une telle période d’incertitude, comment pourra-t-on tourner définitivement la page du régime Compaoré pour que le pays abandonne la bifurcation du droit d’un seul homme pour retrouver le chemin de la règle de l’État de droit?

La mise en place du sénat au Burkina Faso permettra-t-elle la consolidation de la démocratie ?

23 Septembre, 2013

Le débat sur la question du Sénat n’est pas encore clos. Beaucoup espéraient que le Président du Faso après lecture du rapport du comité de suivi, renonce simplement à ce projet qui faut-il le rappeler, divise la nation et menace la paix sociale du pays. Certains avancent qu’en fait, le Président Compaoré et son gouvernement ont opté pour un enterrement en douceur du Sénat. En demandant au gouvernement d’élargir la base de concertation, le Président  sans le dire aurait voulu trouver une porte de sortie honorable pour ne pas perdre la face.

La transition démocratique peut-elle réussir au Burkina Faso sous le régime de Blaise Compaoré?

25 Décembre, 2012

Le mot «democracy» dans le moteur de recherche Google Schoolar produit environ 40 millions de liens que le lecteur pourra consulter. De cette simple expérience de recherche sur Internet, on pourra conclure que si la démocratie était un concept simple, il ne serait peut-être pas nécessaire de consacrer tant d’efforts sur le plan académique pour l'expliquer. En dépit de cette complexité, de nombreux pays se tournent de plus en plus  vers la démocratie. L’organisation de défense des pratiques démocratiques, Freedom House (2012) estime que 117 pays dont le Burkina Faso, ont opté pour la démocratie, entendue comme un moyen de sélection des leaders politiques ou des gouvernements à travers des élections libres et transparentes dans lesquelles tout citoyen adulte peut voter.

Article 37, un pouvoir personnel qui use d'artifices juridiques pour se maintenir

02 Octobre, 2010

Toucher à l’article 37 de la constitution, c’est plonger le pays dans une spirale sans nœud. Ces propos du président du PAREN répond à une question politique, encore insoluble en Afrique et au Burkina en particulier. Ils font le constat du non avènement d’Etats solidement ancrés dans des pratiques démocratiques après 50 ans d’indépendance. L’objet de ces lignes n’est pas de raviver les songes qui ont accompagné et guidé les pères des indépendances africaines. Notre intention est double. Il s’agit de faire ressortir les intentions proprement politiques de nos constitutions en particulier celle du Burkina Faso sans tenir en suspens les principes qui guident leur interprétation.

Guinée, Côte d'Ivoire, Burkina Faso : le succès de la démocratisation est-il la règle ou l'exception?

16 Janvier, 2011

Les contestations et les violences qui ont émaillé les élections présidentielles organisées récemment dans plusieurs pays d’Afrique de l’ouest étalent au grand jour les limites des systèmes politiques reposant sur une organisation périodique de consultations électorales.

Sans remettre en cause ce type de système politique il apparaît toutefois nécessaire de le remettre en question dans le contexte africain afin de dégager les palliatifs indispensables à la survie des États africains.

Ce problème est inhérent au mode de gouvernance couramment appelé démocratie qu’on essaie de mettre en place en Afrique . Dans ce type de régime, il n’y a que le nombre de personnes qui s’alignent derrière soi qui compte...

 

Page 1 sur 2

Blogs en vedette


Warning: mysqli::stat(): Couldn't fetch mysqli in /home/burkinat/public_html/libraries/joomla/database/driver/mysqli.php on line 219

Warning: mysqli_close(): Couldn't fetch mysqli in /home/burkinat/public_html/libraries/joomla/database/driver/mysqli.php on line 226

Warning: mysqli::stat(): Couldn't fetch mysqli in /home/burkinat/public_html/libraries/joomla/database/driver/mysqli.php on line 219

Warning: mysqli_close(): Couldn't fetch mysqli in /home/burkinat/public_html/libraries/joomla/database/driver/mysqli.php on line 226

Warning: mysqli::stat(): Couldn't fetch mysqli in /home/burkinat/public_html/libraries/joomla/database/driver/mysqli.php on line 219

Warning: mysqli_close(): Couldn't fetch mysqli in /home/burkinat/public_html/libraries/joomla/database/driver/mysqli.php on line 226

Warning: mysqli::stat(): Couldn't fetch mysqli in /home/burkinat/public_html/libraries/joomla/database/driver/mysqli.php on line 219

Warning: mysqli_close(): Couldn't fetch mysqli in /home/burkinat/public_html/libraries/joomla/database/driver/mysqli.php on line 226

Warning: mysqli::stat(): Couldn't fetch mysqli in /home/burkinat/public_html/libraries/joomla/database/driver/mysqli.php on line 219

Warning: mysqli_close(): Couldn't fetch mysqli in /home/burkinat/public_html/libraries/joomla/database/driver/mysqli.php on line 226

Warning: mysqli::stat(): Couldn't fetch mysqli in /home/burkinat/public_html/libraries/joomla/database/driver/mysqli.php on line 219

Warning: mysqli_close(): Couldn't fetch mysqli in /home/burkinat/public_html/libraries/joomla/database/driver/mysqli.php on line 226

Warning: mysqli::stat(): Couldn't fetch mysqli in /home/burkinat/public_html/libraries/joomla/database/driver/mysqli.php on line 219

Warning: mysqli_close(): Couldn't fetch mysqli in /home/burkinat/public_html/libraries/joomla/database/driver/mysqli.php on line 226