Vendredi 21 Septembre 2018

Discours d'Emmanuel Macron à Ouagadougou: Changement de ton, Persistance des mêmes Paradigmes

02 Décembre, 2017

Macron, conscient des ratés du Discours de Nicolas Sarkozy à Dakar, a voulu s’en démarquer, par ailleurs plus dans la forme que dans le fond. Sur la forme, son discours tranche d’avec celui de Sarkozy. Il est plus subtile donc moins violent à priori. Cependant, on y retrouve ce même fond colonialiste et eurocentricqui a toujours servi de boussole dans la manière des dirigeants français de percevoir le monde en général et l’Afrique en particulier.

Considérons par exemple le cas de l’histoire, de l’histoire africaine que Joseph Ki-Zerbo invitait les Africains à interroger et à s’approprier afin d’y trouver les déterminants nécessaires pour se projeter dans l’avenir. Alors que l’Occident en général et l’Europe en particulier est le peuple qui investit le plus sur la connaissance de son passé, Macron invite l’Afrique à ne pas s’accrocher à son passé, un passé qui dit-il, “doit passer’’. Il va plus loin en cherchant à forger la notion d’histoire commune, d’histoire partagée (entre l’Europe et l’Afrique).

Cela s’apparente tout simplement à une escroquerie intellectuelle car entre l’Europe et l’Afrique, il n’y a pas d’histoire partagée. Il y avait des esclavagistes et des esclaves; des négriers et des nègres; des colons et des peuples à coloniser. Depuis les sept derniers siècles, le couple Europe-Afrique n’a produit que misère et déshumanisation pour l’Afrique et richesse et prestige pour l’Europe. L’un a décidé et l’autre a subi et c’est cette dynamique que Macron voudrait voir continuer, mais en changeant les manières d'opérer.

Pourquoi certaines idées de Malcolm X sont-elles toujours d’actualité pour les Africains?

24 Mai, 2017

Malcolm X s’est investi au prix de sa vie, dans le combat contre le racisme envers les Noirs. Ce racisme, produit de l’idéologie de la suprématie blanche, avait fait des Noirs Américains des citoyens de seconde zone. La liberté, l’égalité, et la justice leur était refusé ou du moins, s’appliquaient à eux de manière arbitraire… Malcolm X a marqué les cœurs et les esprits de ses concitoyens de l’époque et certaines de ses idées considérées comme radicales de son temps, trouveraient aujourd’hui un écho favorable auprès d’une certaine jeunesse africaine.

Blogs en vedette