Jeudi 23 Novembre 2017
Durant la campagne, Burkina Thinks proposera une série d'analyses pour alimenter le débat et la réflexion sur les candidats et leurs programmes. Retenir toutefois que les opinions exprimées ne constituent nullement un rejet ou un soutien à un quelconque candidat. Après avoir lu pour vous les programmes des candidats Roch du MPP et Zeph de l'UPC, voici celui du candidat Bénéwendé de l'UNIR-PS. Il est difficile de parler du programme politique de l’UNIR/PS sans faire référence à Thomas Sankara. Le parti lui-même affirme que « l’UNIR/PS se veut l’héritière de l’idéal de Thomas SANKARA. » (p.3). L’enjeu pour ce parti, c’est de proposer pour le bonheur du peuple burkinabè une vision claire, qui peut s'inspirer certes des idées de la…
La campagne pour les élections présidentielles a commencé depuis maintenant une semaine au Burkina Faso. A chaque escale d’un candidat, la presse burkinabè dans son ensemble se contente de présenter des extraits de discours et des interviews, mais ne dit pas grand-chose sur ce qui se passe effectivement sur le terrain. Par exemple, on ignore combien de militants ils rassemblent, comment les meetings sont organisés et comment les Burkinabè accueillent leurs idées. On remarque aussi une insuffisance de questionnement sur le contenu des programmes des candidats. Nous estimons que le rôle des analystes est de décortiquer les programmes politiques pour faire ressortir les insuffisances afin que le citoyen puisse prendre une décision informée. Durant la campagne, Burkina Thinks proposera une…

Appel à la jeunesse burkinabè !

Écrit par Jeudi, 30 Octobre 2014 00:00
Ceci est un appel à la jeunesse burkinabè. Un appel à l’engagement, à la réflexion et surtout à l’action. Notre nombre est notre force dit le Balai Citoyen. Numériquement, nous sommes les plus nombreux car 80% de la population burkinabè a moins de 35 ans. Nous sommes une population d’adolescents et de jeunes. Le Burkina Faso nous appartient et notre avenir est devant nous. Rien ne s’accomplira donc sur le plan politique sans la participation ou l’approbation des jeunes. Ne laisse pas des assoiffés de pouvoir ainsi que les politiciens moutons sacrifier ton avenir sur l’hôtel de leurs ambitions. Débarrasse-toi des politiciens corrompus mais souviens toi de ceci : le seul changement d'homme ou de femme à la tête du…
La campagne pour les élections présidentielles a commencé depuis maintenant une semaine au Burkina Faso. A chaque escale d’un candidat, la presse burkinabè dans son ensemble se contente de présenter des extraits de discours et des interviews, mais ne dit pas grand-chose sur ce qui se passe effectivement sur le terrain. Par exemple, on ignore combien de militants ils rassemblent, comment les meetings sont organisés et comment les Burkinabè accueillent leurs idées. On remarque aussi une insuffisance de questionnement sur le contenu des programmes des candidats. Nous estimons que le rôle des analystes est de décortiquer les programmes politiques pour faire ressortir les insuffisances afin que le citoyen puisse prendre une décision informée. Durant la campagne, Burkina Thinks proposera une…
A l'heure où nous traçons ces lignes, un accord a été paraphé sous l'égide du Mogho Naaba Baongo entre un officier représentant le RSP et un groupe d'officiers de l'armée nationale burkinabè. C'est suite à la descente de l'armée sur la capitale, Ouagadougou, que les positions du Gal. putschiste Gilbert Diendéré ont commencé à devenir conciliantes. Cela montre bien qu'il faut lui opposer une résistance ferme plutôt que de continuer les reculades datant de l'insurrection des 30 et 31 Octobre qui nous ont conduit dans cette situation. Cependant, les termes de l'accord laissent en suspens plusieurs questions. Est-ce que le RSP sera bel et bien désarmé? Quel sort sera réservé au Gal. Diendéré? Est-ce que les militaires du RSP se…

BurkinaThinks a cinq ans!

Écrit par Dimanche, 21 Septembre 2014 00:00
BurkinaThinks.com a été lancé le 21 Septembre 2009, soit exactement cinq ans, jour pour jour. Durant ces cinq ans, beaucoup a été réalisé. Nous sommes fiers d'avoir contribué au débat des idées au Burkina Faso, en Afrique et dans le monde. Ceci a été fait dans un esprit de dévouement total des auteurs que nous saluons ici. Cinq ans après le lancement du site, notre objectif demeure le même: produire une pensée véritablement africaine car «il ne suffit pas d'être Africain pour penser africain».
Page 2 sur 5